.
.
.
.
Want Wikipedia to look like this?   
Click here to upgrade your Wikipedia experience
Mel Ferrer | QuickiWiki

Mel Ferrer

  FR

Overview

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ferrer.
 - Mel Ferrer

Mel Ferrer, né Melchior Gaston Ferrer le à Elberon dans le New Jersey et mort le [1] à Santa Barbara en Californie, est un acteur, réalisateur et producteur américain.

Incontournable figure du cinéma hollywoodien des années 1950 et 60, il a brillé dans de nombreux films d'époque dont Scaramouche, Les Chevaliers de la Table ronde, Guerre et Paix, Le Jour le plus long, ou La Chute de l'Empire romain.

Acteur, il est éclipsé par son épouse Audrey Hepburn, et son image reste très liée à elle.

Biographie

Jeunesse et débuts au cinéma

Melchior Gaston Ferrer est né dans un milieu aisé : son père, José María Ferrer, était chirurgien cubain, d'origine espagnol, tandis que sa mère Mary Matilda Irene O'Donohue, d'origine irlandaise, était la fille de Joseph J. O'Donohue, négociant en café, devenu commissaire au New York City Department of Parks and Recreation.
Il fait ses études au Princeton College, où il débute sur scène dans une pièce appelée "Awhile to Work" avec pour partenaire Frances Pilchard qui devient sa première épouse en 1937. Il remporte un prix pour son interprétation.

À Broadway, il est figurant dans plusieurs pièces, danseur (dans You Never Know) et fait ses réels débuts d'acteur à 23 ans. Il travaille également comme disc-jockey au Texas et en Arkansas puis part au Mexique travailler sur un roman. Il dirige et produit également plusieurs émissions de radio pour la NBC. Il fait de modestes débuts de réalisateur avec le film The girl of the limberlist en 1945 puis assiste John Ford sur le tournage du film Dieu est mort (dans lequel il fait une petite apparition). Il met en scène Claudette Colbert dans Fureur secrète et obtient son premier vrai rôle en 1949 dans Frontières oubliées avec Beatrice Pearson où il joue un docteur de Nouvelle-Zélande.

Le succès

Remarqué, Mel Ferrer va alors obtenir des rôles beaucoup plus importants, notamment dans Lit de roses en 1950. L'année suivante il est l'amant de Marlène Dietrich dans L'Ange des maudits de Fritz Lang avant d'incarner le marquis de Maynes dans le classique du film de cape et d'épée Scaramouche face à Stewart Granger et Janet Leigh. En 1953 il est de la comédie musicale Lili, joli succès où il a pour partenaire Leslie Caron.

La même année, il rencontre Audrey Hepburn et songe immédiatement à elle pour une pièce de théâtre de Jean Giraudoux. Les répétitions ne sont pas évidentes, à cause du caractère difficile de Mel Ferrer et la presse l'égratigne. Un critique écrit « Je n'ai pas le sentiment qu'il possède tout à fait le style, en matière de tenue ou de diction, qu'exigerait ce rôle difficile ». Les deux stars tombent amoureuses et se marient le en Suisse.

Mel Ferrer s'impose à l'écran dans Les Chevaliers de la Table ronde où il tient le rôle du roi Arthur qui dispute l'amour de Ava Gardner à Robert Taylor. Il enchaîne avec Du sang dans le soleil et incarne un fringant capitaine dans Oh ... Rosalinda !. Avec Audrey Hepburn et Henry Fonda, il est de la superproduction Guerre et Paix. Budget faramineux, des milliers de figurants, reconstitutions historiques… le tournage est long et rude mais le film de King Vidor est un succès. Mel Ferrer y joue un prince Andreï très digne. Il est un des prétendants de Ingrid Bergman l'année suivante dans Elena et les Hommes de Jean Renoir puis un écrivain tourmenté dans Le soleil se lève aussi.

Il revient à la réalisation en 1959 avec Vertes Demeures avec sa compagne Audrey Hepburn où il fait reconstituer en studio une partie de la forêt amazonienne. Il est en 1961 de l'aventure Le Jour le plus long aux côtés de grandes stars hollywoodiennes de l'époque comme John Wayne, Henry Fonda ou Robert Mitchum. Autre production d'envergure, qui est pourtant un échec, La Chute de l'empire romain de Anthony Mann en 1963. Il entame ensuite une carrière plus internationale, tournant beaucoup en Europe, notamment en France pour Julien Duvivier ou en Italie pour Luciano Salce. Dans un rôle atypique dans sa carrière, Mel Ferrer incarne Saint Jean-Baptiste de La Salle dans le film El señor de La Salle en 1964. Il réalise un téléfilm, puis un film Cabriola avec Marisol en 1965. Dernière collaboration avec Audrey Hepburn qu'il incite à accepter ce rôle, il produit Seule dans la nuit en 1967. Ils se séparent la même année. Mel Ferrer, être complexe et tourmenté, n'a jamais vraiment accepté le fait que son épouse soit plus connue que lui. Il a lui-même déclaré « Lorsqu'une femme éclipse son mari, comme c'est le cas pour Audrey et moi, cela pose problème ». Toutefois ils conservent une bonne entente, notamment pour leur fils, Sean.

Fin de carrière

Les projets de Mel Ferrer au cinéma s'espacent et sont de moins bonne qualité. En 1977, il joue dans Le Crocodile de la mort de Tobe Hooper,il apparait dans quelque episodes de dallas dont La promotion ou il incarne le patron de pamela,puis dans Mille milliards de dollars d' Henri Verneuil en 1981. Après SAS : L'Œil de la veuve d'Andrew V. McLaglen en 1991, il met fin à sa carrière.

Il revient en 1995 et 1998 pour des apparitions à la télévision mais passe la plus grande partie de son temps dans son ranch californien de Carpinteria. Il emménage dans une résidence pour convalescents de Santa Barbara après des problèmes de santé où il s'éteint le , âgé de 90 ans.

Anecdotes

  • Il se maria cinq fois, notamment avec la princesse russe Lisa Soukhotina[2], l’actrice Audrey Hepburn (1954 - 1968) avec laquelle il eut un fils, Sean Ferrer. Des précédents mariages, il a eu trois enfants, Mark, Pepa et Mella.
  • Il a écrit un livre pour les enfants Tito's Hats

Filmographie partielle

comme acteur

comme réalisateur

comme producteur

comme scénariste

Notes et références

This page is based on data from Wikipedia (read/edit), Freebase, Amazon and YouTube under respective licenses.
Text is released under the Creative Commons Attribution-ShareAlike License.