.
.
.
.
Want Wikipedia to look like this?   
Click here to upgrade your Wikipedia experience
Bernard Darniche | QuickiWiki

Bernard Darniche

  FR

Overview

Bernard Darniche

Lancia Stratos Chardonnet HF
Biographie
Date de naissance 28 mars 1942 (1942-03-28) (72 ans)
Lieu de naissance Cenon
Nationalité Drapeau de la France France
Carrière professionnelle en rallye
Qualité Pilote automobile
Équipe NSU
Alpine-Renault
Lancia
Fiat Alitalia
Audi
Statistiques
Dép. Vic. Pod. E.S.
WRC 38 7 11 115
ERC ' 19 ' '
FRC ' 37 ' '
Palmarès
1er 2e 3e
WRC ' - -
ERC 2 - -
FRC 3 2 -


Lancia Stratos Chardonnet HF - Bernard Darniche
Lancia Stratos Chardonnet HF
Sur A110, Darniche participe à la victoire d'Alpine au championnat du monde en 1973. - Bernard Darniche
Sur A110, Darniche participe à la victoire d'Alpine au championnat du monde en 1973.

Bernard Darniche, dit La Luge en 1973 (*), né le 28 mars 1942, est un pilote français de rallyes automobiles.

Biographie

Bernard Darniche est d'abord coureur cycliste en 1968. Il entame sa carrière automobile la même année en Coupe Gordini, passant rapidement au championnat de France des rallyes sur la berlinette Alpine Renault A110 1 100 cm3 avec Lanier, puis en 1969 sur NSU, et interrompant sa carrière sportive nationale en 1984, ayant entre-temps participé assez régulièrement à des épreuves du championnat du monde de 1973 à 1982 (87 points pour 38 départs).

Il est deux fois champion d’Europe des rallyes, en 1976 et 1977 (le championnat du monde des pilotes n'ayant été créé qu'en 1977, attribué alors à l'italien Sandro Munari sur Lancia Stratos HF, puis à Markku Alén l'année suivante sur Fiat 131 Abarth/Lancia Stratos HF) et trois fois champion de France, participant à la conquête du titre mondial des constructeurs à deux reprises, en 1973 avec Alpine-Renault (avec Thérier, Andruet et Nicolas ; ils étaient surnommés par les anglo-saxons The Alpine Renault Musketeers), et en 1975 avec Lancia (associé alors à Sandro Munari).

4 Lancia Startos HF au Rallye Costa Brava 2008, dont une Chardonnet à droite (Lloret de Mar) - Bernard Darniche
4 Lancia Startos HF au Rallye Costa Brava 2008, dont une Chardonnet à droite (Lloret de Mar)

Michèle Mouton (associée alors à Françoise Conconi) eut l'opportunité de conduire sa Lancia Stratos HF championne d'Europe en titre lors du Rallye automobile de Monte-Carlo, en janvier 1978 grâce à André Chardonnet.

L'un des exploits les plus retentissants de Darniche est sa victoire lors de la 47e édition du Rallye Monte-Carlo, disputée en 1979. Au départ du parcours final, il est en sixième position à 6 min 27 s du Suédois Björn Waldegård qui pilote une Ford Escort. Après cinq des dix épreuves spéciales de ce dernier tour, Darniche se classe troisième, à 3 min 15 s. Avant la dernière spéciale, le Suédois est toujours en tête avec 15 secondes d'avance. Cette dernière spéciale se déroule au Col de Turini. Darniche remporte son dixième temps « scratch » de la journée et devance finalement Waldegaard de six secondes sur l'ensemble du rallye[1].

Il détient, avec six titres, le record de victoires lors du Tour de Corse, dont cinq en championnat du monde et une en championnat d'Europe (finissant une autre fois 2e). Il sera ensuite rejoint par un autre Français au palmarès de l'épreuve, Didier Auriol (les six fois en mondial WRC, par contre). À compter de 1981, dont 1985 (205 T 16 évo.1 Team Gauloises Blondes) et 1987 (Mercedes 190 e 2.3 V16), il s'engagea en mondial pratiquement pour ce seul rallye, qui lui avait si souvent réussi. Darniche compte 87 points glânés en WRC, essentiellement en France ou pays limitrophes à partir de 1975, pour 115 victoires en spéciales. Il est aussi recordman du nombre de victoires au Tour de France automobile (quatre, toutes catégories confondues).

Il a aussi à quelques occasions piloté sur circuit, notamment aux 24 Heures du Mans où il compte six participations (5ème en 1979 sur une Rondeau).

Début avril 1983, il participa à l'homologation de l'Audi Quattro S1.

Il fut à plusieurs reprises au départ du Paris-Dakar, avec son habituel copilote Alain Mahé (1983 sur Datsun Patrol; 1984 sur Lada Niva; 1985 sur Audi Quattro).

En toute fin de carrière, il a encore terminé 2e des 24 Heures de Chamonix dans le cadre de la seule inscription de l'épreuve au Trophée Andros et encore 3e de l'épreuve, ainsi que 4e de Paris-Trappes, entre 1992 et 1994[2].

Il s'est alors engagé, à la demande du Premier ministre Jacques Chirac, en faveur de la sécurité routière et de la responsabilisation des conducteurs, faisant partie du Comité directeur de la FFSA. Il travaille aujourd'hui à un système d'accès financier anticipé aux dépenses liées à l'utilisation du véhicule. Il est en outre le fondateur, ancien Président, et porte-parole actuel de l'association Citoyens de la route. Président de l'Association des voitures écologiques (AVE), il mène désormais, depuis quelques années déjà, des campagnes de sensibilisation auprès des pouvoirs publics et des grands groupes industriels français en faveur des solutions alternatives au "tout pétrole", en partenariat avec EDF.

Il tient une chronique régulière sur France Inter et dans Le Parisien / Aujourd’hui en France. Depuis le 31 août 2009, il dispose également, entre 8h10 et 8h30, d'une tribune sur France Bleu 107.1 (anciennement Bleu Ile de France), où il s'exprime sur des sujets de mobilité et répond aux questions des auditeurs.

En 2012, il remporte la "catégorie des énergies alternatives" au Rallye de Monte Carlo, sur une Opel Ampera du team Opel France.

Titres

Saison Titre Voiture
1972 Champion de France des rallyes Alpine A110 1800
1975 Vice-champion de France des rallyes Lancia Stratos HF
1976 Champion de France des rallyes Lancia Stratos HF
1976 Champion d'Europe des rallyes Lancia Stratos HF
1977 Champion d'Europe des rallyes Lancia Stratos HF & Fiat 131 Abarth
1977 Vice-champion de France des rallyes Lancia Stratos HF & Fiat 131 Abarth
1978 Champion de France des rallyes Lancia Stratos HF & Fiat 131 Abarth

(Total de ses victoires en rallyes: 87)

(Remarques:

  • En 1977, il termine 3e de la 1re des deux seules éditions de la « Coupe FIA des pilotes » attribuées, le premier étant alors son coéquipier Sandro Munari;
  • Simon Jean-Joseph est le seul autre français double champion d'Europe (en 2004 et 2007))

Victoires en championnat du monde des rallyes

références : Jonkka's World Rally Archive[3], RallyBase[4]

# Saison Rallye Pays Copilote Voiture
1 1973 16e Rallye du Maroc Maroc Maroc Drapeau de la France Alain Mahé Alpine A110 1800
2 1975 19e Tour de Corse Drapeau de la France France Drapeau de la France Alain Mahé Lancia Stratos HF
3 1977 21e Tour de Corse Drapeau de la France France Drapeau de la France Alain Mahé Fiat 131 Abarth
4 1978 22e Tour de Corse Drapeau de la France France Drapeau de la France Alain Mahé Fiat 131 Abarth
5 1979 57e Rallye Monte-Carlo Monaco Monaco Drapeau de la France Alain Mahé Lancia Stratos HF
6 1979 23e Tour de Corse Drapeau de la France France Drapeau de la France Alain Mahé Lancia Stratos HF
7 1981 25e Tour de Corse Drapeau de la France France Drapeau de la France Alain Mahé Lancia Stratos HF

(Remarques:

  • En 1984, il remporte la catégorie Groupe A au rallye Monte-Carlo, au volant d'une Audi 80 Quattro Yacco;
  • Il termine également 2e du général des Rallye Autrichien des Alpes 1973, Tour de Corse 1976, et Rallye Monte-Carlo 1980, ainsi que 3e du Monte-Carlo 1976)

Victoires en championnat d'Europe des rallyes

Près de 20 victoires:

  • 1970:
    • Tour de Corse (en remportant toutes les épreuves spéciales (12))
    • (à noter une 3e place au rallye -RACE- d'Espagne (copilote: Marcel Callewaert))
  • 1974:
    • Rallye San Martino di Castrozza (Italie)
  • 1976:
    • Rallye Lyon-Charbonnières
    • Rallye des 4 régions (Italie)
    • Rallye San Martino di Castrozza
    • Rallye de la Baltique (Allemagne)
    • Rallye des Monts Dôme
  • 1977:
    • Tour de France Automobile
    • Rallye de Pologne
    • Rallye de Sicile
    • Rallye des 4 régions (Italie)
    • Rallye Isola d'Elba (Italie)
    • 24 Heures d'Ypres (Belgique)
    • Critérium Lucien Bianchi (Belgique)
    • Rallye Firestone (Espagne)
  • 1978:
    • Rallye Lyon-Charbonnières
    • Rallye de Stuttgart
  • 1979:
    • Tour de France Automobile
  • 1980:
    • Tour de France Automobile[5]
    • Rally Costa Smeralda (Italie)

Victoires en championnat de France des rallyes

Près de 40 victoires:

  • 1968:
    • Critérium National de Touraine
    • (Autres rallyes nationaux:
      • Rallye du Maine
      • Rallye de Rouen
      • Ronde Cévenole)
  • 1969:
    • Rallye du Forez
    • (Autres rallyes nationaux:
      • Rallye du Var)
  • 1970:
    • Tour de Corse
    • (Autres rallyes nationaux:
      • Rallye Bayonne Côte Basque)
  • 1971:
    • Tour de l'Aisne
    • Coupe des Alpes
    • Rallye Bayonne Côte Basque
    • Critérium des Cévennes
    • Rallye du Var
  • 1972:
    • Critérium Alpin
    • Rallye Neige et Glace
    • Rallye du Mont-Blanc
    • Rallye de la Giraglia
    • (Autres rallyes nationaux:
      • Rallye d'Antibes)
  • 1973:
    • (Divers:
      • 24 Heures de Chamonix et Ronde sur glace de Serre Chevalier - seul doublé avant le Trophée Andros)
  • 1974:
    • (Autres rallyes nationaux:
      • Rallye Vercors-Vivarais)
  • 1975:
    • Tour de France Automobile
    • Tour de Corse
    • Rallye du Var
    • (Autres rallyes nationaux:
      • Critérium Jean Behra; divers: Ronde sur glace de Serre Chevalier)
  • 1976:
    • Ronde de la Giraglia
    • Critérium Neige et Glace
    • Rallye Lyon-Charbonnières
    • Critérium de Touraine
    • Rallye Dôme Forez
    • Rallye d'Antibes
    • Tour de la Nièvre
    • (Autres rallyes nationaux:
      • Ronde des Vosges)
  • 1977:
    • Critérium Alpin
    • Tour de France Automobile
    • Rallye Jeanne d'Arc
    • Tour de Corse
    • (Autres rallyes nationaux:
      • Rallye de la Chataîgne)
  • 1978:
    • Rallye Lyon-Charbonnières
    • Critérium Jean-Behra
    • Critérium de Touraine (copilote Bernard Giroux)
    • Critérium Alpin
    • Rallye de Lorraine
    • Ronde Cévenole
    • Rallye d'Antibes
    • Rallye de la Châtaigne (copilote Bernard Giroux)
    • Tour de Corse
  • 1979:
    • Tour de France Automobile
    • Tour de Corse
    • (Divers:
      • Ronde sur glace de Serre Chevalier)
  • 1980:
    • Tour de France Automobile
    • (Divers:
      • Ronde sur glace de Serre Chevalier)
  • 1981:
    • Tour de Corse
    • (Autres rallyes nationaux:
      • Critérium de Touraine)
  • 1984:
    • Rallye Lyon-Charbonnières (unique victoire sur Audi Quattro)
    • (Divers:
      • 24 Heures de Chamonix)

Participations aux 24 heures du Mans

Année Équipe Voiture Coéquipier Coéquipier Classement Abandon
1972 Drapeau : États-Unis John Greenwood Racing Chevrolet Corvette Drapeau : États-Unis John Greenwood Drapeau : France Alain Cudini Abandon Casse moteur
1976 Drapeau : États-Unis IMSA Camel Chevrolet Corvette Stingray Drapeau : États-Unis John Greenwood Abandon Circuit de refroidissement
1978 Drapeau : France Jean Rondeau Rondeau M378 Drapeau : France Jean Rondeau Drapeau : France Jacky Haran 9e, et vainqueur du Groupe 6
1979 Drapeau : France VSD Canon Jean Rondeau Rondeau M379 Drapeau : France Jean Ragnotti 5e
1980 Drapeau : Italie Scuderia Lancia Corse Lancia Beta Monte Carlo Drapeau : Italie Teo Fabi Drapeau : Allemagne Hans Heyer Abandon Casse moteur
1981 Drapeau : France BMW France BMW M1 Drapeau : France Philippe Alliot Drapeau : Venezuela Johnny Cecotto 16e

Distinctions

Biographie

  • Darniche - Ballade Pour Un Rallye, par Bernard Spindler, éd. Alta Sport, 1977

Bibliographie

  • Les Coulisses Des Rallyes - Les Secrets du Dakar, éd. Justine, 1986
  • En Épingle À Cheveux, éd. Jcs, 1987
  • Citoyens De La Route, éd. Bourin Éditeur, 17 mars 2005

Notes et références

Articles connexes

This page is based on data from Wikipedia (read/edit), Freebase, Amazon and YouTube under respective licenses.
Text is released under the Creative Commons Attribution-ShareAlike License.