.
Want Wikipedia to look like this?   
Click here to upgrade your Wikipedia experience
Étymologie des prénoms nord-amérindiens | QuickiWiki

Étymologie des prénoms nord-amérindiens

  FR

Overview

L’étymologie des prénoms nord-amérindiens aborde le sujet complexe de leur origine. Prénoms sur lesquels il y a parfois une controverse, dans la mesure où le manque d'éléments ne permet pas d'attester toujours avec certitude l'origine étymologique des prénoms. Il existe toutefois des sources fiables auxquelles se référer. Notamment pour les parents qui souhaitent donner un prénom véritablement d'origine nord-amérindienne à leurs enfants et qui peuvent trouver quelques exemples ci-dessous.

Origine des prénoms nord-amérindiens

Les prénoms nord-amérindiens prennent souvent ancrage dans le monde des amérindiens, dans la nature qui les entoure, dans les forces surnaturelles qu'ils perçoivent, dans les qualités des personnes, ou bien d'autres événements de la vie, souvent liés à la naissance. Lorsqu'ils font référence à la nature, c'est parfois en référence à une qualité humaine ; par exemple « Adriel » signifie « Castor », qui est un symbole d'adresse.

Le terme nord-amérindien recouvre de très nombreuses tribus divisées essentiellement en 10 groupes que des ethnologues ont classés par région culturelle[1]. Parmi les nombreux peuples, on peut citer les : Abenakis, Algonquins, Apaches, Athabaskans, Pieds-Noirs (Blackfoot), Caddos, Chérokîs, Cheyennes, Chipewyan, Chippewa, Choctaw, Comanches, Cris, Creeks, Crows, Dakotas, Dénés, Delawares, Haïdas, Hopis, Inuktitut, Kiowas, Lakotas, Lenapes, Maliseet, Passamaquoddy, Mesquakie, Mohawks, Mojaves, Munsee, Muskogee, Navajos, Nez-Percés, Nuxalk, Ojibway, Oneidas, Osages, Pimas, Potawatomis, Salish, Sauks, Sénécas, Shawnees, Shoshones, Tohono O'odham, Tlingits et Yaquis.

Controverse sur les prénoms nord-amérindiens

Les Indiens d'Amérique étaient les premiers habitants des États-Unis et du Canada. C'est pourquoi beaucoup de noms de lieux, et dans une moindre mesure de prénoms sont d'origine amérindienne. Cependant certains prénoms semblent d'origine amérindienne alors qu'ils ne le sont pas réellement[2].

Il est probable que les premiers colons aient entendu les noms amérindiens dans leur langue originelle et ont essayé d'en faire une traduction dans leur propre langue. Or il arrive alors que le nom amérindien original soit mal orthographié et mal prononcé. Ou encore que des noms nord-amérindiens aient été pris pour des prénoms. Par exemple :

  • Dakota : prénom masculin et féminin qui signifierait « ami » en sioux, selon des livres américains de prénoms. Dakota est en réalité le nom d'une tribu sioux, mais en aucun cas un prénom sioux. Par ailleurs, cela ne signifie pas « ami » mais est un mot pluriel signifiant « les alliés ».
  • Hateya : prénom féminin amérindien des Miwoks, qui signifierait « trace de pas dans le sable ». Cette traduction semble un embellissement de la réalité, car en miwok le mot « ha·t'ej » signifie « appuyer avec le pied » ou bien « faire des traces ». Sans doute le nom « Hateya » est-il la contraction et l'anglicisation de deux mots qui ensemble signifiaient bien « trace de pas dans le sable ».
  • Nahima ou Nahimana : prénom féminin qui signifierait « mystique » en sioux. Il s'agit sans doute d'une mauvaise traduction du mot dakota sioux qui signifie « secret » pas dans une dimension mystique, mais plus dans celle d'un espion.

Il arrive aussi que des prénoms soient des emprunts des peuples nord-amérindiens de mots d'origine occidentale. Par exemple :

  • Angeni, prénom féminin qui signifie « ange », a probablement une origine européenne ; peut être de l'anglais « angel », puisque de nombreuses langues amérindiennes n'ont pas de lettre « L », et comme le mot potawatomi « azhe'ni' » ou le mot ojibwé « aanzhenii ». Le concept d'ange n'existait pas avant la colonisation européenne.
  • Sakari est un prénom féminin qui signifierait « douce » en inuktitut. Mais il ne s'agit pas d'un nom traditionnel inuit, et proviendrait d'une langue indo-européenne, dans laquelle le terme signifie « doux » ou « sucre[3] ». Il s'agirait peut-être aussi d'un emprunt au finlandais, voire du grec.

Par ailleurs, il est arrivé que des prénoms avec d'autres origines comme le grec, l'espagnol, l'indien (d'Inde) ou le russe soient pris pour des prénoms amérindiens, cela souvent pour des raisons de proximité sonore. Des noms de lieux - notamment des villes - ont également été pris pour des prénoms amérindiens. Erreur sans doute due au fait que ces noms de lieux ont eux une origine amérindienne. Par exemple :

  • Ayiana est un prénom féminin faussement considéré comme amérindien, qui signifierait « fleur éternelle » en chérokî. Il semble que ce prénom n'ait pas de signification particulière en chérokî, voire dans aucune langue amérindienne. Il s'agit probablement d'une variante d'Ayanna, prénom afro-américain ou jamaïcain ou encore d'une variante d'Ayana, prénom indien (hindi).
  • Chenoa est un prénom féminin faussement considéré comme amérindien, qui signifierait « colombe blanche » en chérokî. Son origine viendrait plutôt d'une petite ville de l'Illinois (États-Unis) dénommée « Chenoa » dont l'origine du nom n'est pas certaine. Les autorités locales suggèrent que Chenoa aurait été nommée par son fondateur qui venait d'une autre ville du Kentucky. Dans ce cas, Chenoa pourrait avoir une origine chérokîe, dont la signification se serait perdue. Mais probablement sans lien avec les colombes. Le mot chérokî pour « colombe » est « woya » et « unega woya » pour « colombe blanche ».
  • Taima est un prénom féminin qui signifierait « fracas du tonnerre » ou "Foudre" en navajo. Ce prénom n'a certainement pas ce sens en navajo, mais son origine pourrait être d'une autre langue, voire du nom d'un lieu dont l'origine serait elle, amérindienne. En fait, le mot "Taima" provient de l'Inuktitut du nunavut et du nunavik.
  • Satinka est un prénom masculin et féminin faussement considéré comme amérindien qui signifierait « danseuse magique » ou « danseur sacré » dans une langue amérindienne non spécifiée. Cette origine semble erronée, car ce terme n'est pas mentionné dans l'histoire tribale ou dans la littérature anthropologique, ni nulle part avant 1990 concernant cet usage. Il est possible que cela signifie « danseur » ou « danse » dans un langage amérindien. Mais étant donné qu'il n'est pas un prénom traditionnel et que son origine semble récente, il est plus probablement inspiré de prénoms d'origine russe comme Katinka, voire de noms de lieu d'origine russe.

Sans parler de quelques assez rares prénoms qui ne sont pas à proprement parler amérindiens, mais sont les inventions de romanciers ayant écrit sur les Amérindiens. Par exemple :

  • Enola qui n'est aucunement d'origine amérindienne, mais est l'anacyclique du mot anglais alone, donné à une héroïne dans un vieux roman[réf. nécessaire]. C'est suite à ce roman que ce prénom fut réellement donné.
  • Kaya est un prénom féminin faussement considéré comme amérindien qui signifierait « petite sœur » ou « sœur ainée » en hopi. Cette origine semble fausse, car il n'y a pas de mot comme celui-là en hopi[réf. nécessaire]. Son origine proviendrait plutôt du personnage fictionnel amérindien dénommé « Kaya » dans « American Girl » de la littérature pour enfants. Dans ce livre, Kaya est une abréviation du nom de cette fille : Kaya'aton'my' qui est un vrai nom Nez-Percés.

Toutefois ces prénoms sont aujourd'hui portés - essentiellement aux États-Unis, Canada et en Australie.

Exemples de prénoms liés à la nature

Exemples de prénoms liés aux forces surnaturelles

  • Angeni : prénom féminin qui signifie « ange » - Dans de nombreuses langues amérindiennes, par exemple en potawatomis ou en ojibwé.
  • Kwanita : prénom masculin et féminin qui signifie « les esprits sont bons ».
  • Wakanda : prénom féminin qui signifie « pouvoir magique intérieur » - Peuple dakota.

Exemples de prénoms liés aux qualités des personnes

  • Anoki : prénom masculin qui signifie « comédien ».
  • Bly : prénom masculin qui signifie « grand ».
  • Cheyenne : prénom féminin et masculin qui signifie « orateur inintelligible » - Peuple cheyenne.
  • Ehawee : prénom féminin qui signifie « elle rit » - Peuple Sioux, tribus dakotas ou lakotas.
  • Etania : prénom féminin qui signifie « riche ».
  • Eyota : prénom féminin qui signifie « la meilleure » - Peuple sioux.
  • Halona : prénom féminin qui signifie « fortunée ».
  • Kachina : Prénom féminin qui signifie « danseuse sacrée ».
  • Mahala : prénom féminin qui signifie « femme ».
  • Nahima : prénom féminin qui signifie « mystique ».
  • Natane : prénom féminin qui signifie « fille » ou « ma fille » - Peuples algonquiens, tribu des Arapahos.
  • Nirvelli : prénom féminin qui signifie « enfant de l'eau ».
  • Nokomis : prénom féminin qui signifie « fille de la lune ».
  • Olathe : prénom féminin qui signifie « belle » - Peuple shawnee.
  • Patamon : prénom masculin qui signifie « en colère ». - Peuple sud-amérindien Patamona ?
  • Sahale : prénom masculin qui signifie « au-dessus ».
  • Wapi : prénom masculin qui signifie « heureux ».
  • Wakiza : prénom masculin qui signifie « guerrier déterminé ».
  • Yancy : prénom masculin (parfois féminin) qui signifie « anglais » (dérivé de « Yankee » ?).

Exemples de prénoms liés aux évènements de la vie

  • Abequa : prénom féminin d'origine qui signifie « reste à la maison » pour une femme - En Algonquien : ojibwa, ojibway, ojibwe et chippewa.
  • Anaba : prénom féminin qui signifie « elle rentre de la bataille ».
  • Dezba : prénom féminin qui signifie « qui va à la guerre » - Peuple navajo.
  • Aquene : prénom féminin qui signifie « paix ».
  • Namata : prénom féminin qui signifie « épouse de Geronimo » - Peuple apache.
  • Nuna : prénom féminin qui signifie « pays » chez les Inuits.
  • Oneida : prénom féminin qui signifie « impatiemment attendue » - Peuple iroquois, tribu des Oneidas.
  • Poloma : prénom féminin qui signifie « arc » - Tribu des Choctaws.
  • Tyee : prénom masculin qui signifie « chef » - Peuple Chinook.
  • Winona : prénom féminin qui signifie « fille première née » - Peuple sioux.
  • Yuma : prénom masculin qui signifie « fils du chef » - Peuple yuman, nord-amérindiens originaires de Basse-Californie (Mexique).

Fréquence de ces prénoms

La plupart de ces prénoms sont aujourd'hui peu usités aux États-Unis[4]. Cela s'explique par le faible nombre d'Amérindiens vivant actuellement aux États-Unis. Mais sans doute aussi par le souhait de certains de porter des prénoms occidentaux, synonymes pour ces personnes d'intégration.

Par ailleurs, la plupart de ces prénoms ont été très peu donnés en France[5]. On note toutefois que certains prénoms sont plus fréquemment donnés qu'auparavant.

Bibliographie

La liste des erreurs précédentes souligne qu'il faut se méfier des sites Internet qui publient de très nombreuses listes de prénoms « nord-amérindiens », dont la traduction est parfois simplifiée ou erronée.

Sources sur les prénoms nord-amérindiens :

  • (en) Robert Lake-Thom, Spirits of the Earth: A Guide to Native American Nature Symbols, Stories, and Ceremonies (1997)
  • (en) Judith Nies, Native American History: A Chronology of a Culture's Vast Achievements and Their Links to World Events (1996)
  • (en) Dorothy Lippert et Stephen J. Spignesi, Native American History For Dummies (2007)
  • (en) Richard Erdoes et Alfonso Ortiz, American Indian Myths and Legends (1985)
  • (en) North American Indian, DK Publishing (2005)
  • (en) Native American Women's Writing: An Anthology c. 1800 - 1924, édité par Karen L. Kilcup (2000)

Notes et références

  1. Pour en savoir plus sur ces tribus ou peuples : http://www.artisanatindien.com/indien.html
  2. Pour en savoir plus sur les prénoms faussement amérindiens : http://www.native-languages.org/wrongnames.htm
  3. Le mot latin de « sucre » est saccharum, le mot sanskrit est sarkara et nous avons le mot saccharine en anglais
  4. Source : Social Security Administration (USA) http://www.ssa.gov/OACT/babynames/
  5. Source : Insee : ces données incluent l'ensemble des personnes vivantes en France, nées en France métropolitaine ; sont exclues celles qui vivent en France mais qui sont nées à l'étranger. Pour chacun des prénoms retenus parmi les prénoms recensés dans le RNIPP, les deux conditions suivantes sont vérifiées : 1 - Pour une année donnée, qu'il a été attribué au moins 5 fois à la naissance. 2 - Pour l’ensemble de la période 1900 - 1999, que le total de l’effectif correspondant né sur les 100 années dépasse 20 personnes, ou 15 personnes sur les 6 dernières années (ceci pour prendre en compte les prénoms qui émergent).
This page is based on data from Wikipedia (read/edit), Freebase, Amazon and YouTube under respective licenses.
Text is released under the Creative Commons Attribution-ShareAlike License.